Que veut-on dire par big data ?

LPB-Conseil_Ransomware
Comment se protéger des ransomwares ?
11 mai 2021

Le big data, entre opportunités et risques

Le Big Data est un terme qui fascine depuis le début des années 2000, son apparition a impacté beaucoup de services, d’entreprises et de secteurs d’activités en général. Il fait référence à la quantité de données massives, collectées et exploitées par les entreprises. L’analyse des données permet aux entreprises de mieux connaitre son marché et ses clients mais également son propre fonctionnement pour prendre de meilleures décisions. Les experts le définissent par les 5V pour :

  • Volume de données
  • Variété de types de données.
  • Vitesse de circulation des données.
  • Véracité de la qualité des données.
  • Valeur business de la donnée

Au-delà des 5V le big data a changé tout le cycle de vie des datas en entreprise, mais a également changé les processus et les technologies utilisés pour le gérer. De plus, il transforme des emplois, permet la création de nouveaux emplois tel que le poste de data manager par exemple mais en automatise certains autres. Enfin, il a donné lieu à de nouvelles considérations notamment en ce qui concerne la sécurité des systèmes d’information.

Le Big Data synonyme de création de nouveaux postes ou de destruction d’emplois ?

Le constat général revient à dire que les technologies sont plus un destructeur qu’un créateur d’emplois. En effet, le monde du stockage des données créé un besoin de nouvelles ressources pour le gérer. Au-delà des experts en data management, d’autres postes ont été créés. Auparavant le clivage entre les opérationnels, les administrateurs et les développeurs était très marqué. Aujourd’hui, avec le Big data et la complexité des systèmes qui le supportent cela donne naissance à de nouvelles façons de concevoir des systèmes informatiques. Centré sur les données de l’entreprise et de ses processus avec une arrivée massive du Devops. Ces derniers doivent porter les deux casquettes et faire en sorte de construire des systèmes fondés sur des besoins. Ces systèmes devront également porter des données opérationnellement viables.

Tout comme il a créé de nouveaux besoins dans le marché de l’emploi. Comme les cochers il y a un siècle avec l’arrivée de l’automobile. Le Big Data, à l’instar des autres technologies qui ont menés à la transformation digitale fait évoluer beaucoup d’emplois, principalement ceux qui sont propices à l’automatisation.

Le Big Data, une bonne raison d’automatiser ?

Les entreprises de tous les secteurs ont compris la valeur de leurs données, en transformant ces informations en connaissance, ces sociétés acquièrent de nouveaux avantages stratégiques. Cette informatique décisionnelle aussi appelée Business Intelligence permet une prise de décision plus rapide.

Ces changement impacte directement les systèmes d’informations et le traitement des données. Pour que ces derniers puissent s’aligner sur la vitesse de traitement nécessaire. Les entreprises utilisent de nombreux outils et technologies pour mettre en place cette automatisation comme la RPA. Des chercheurs du MIT ont fait des tests pour automatiser toutes les taches réalisées par l’homme dans une analyse de big data. Ces taches concernent entre autres, la préparation des données pour l’analyse et la définition des problèmes susceptibles d’être résolu par l’analyse. Les résultats de cette étude montrent que cette automatisation apporte de meilleurs résultats.

L’intérêt de cette automatisation c’est évidemment de réduire le temps nécessaire pour traiter, analyser et tirer les informations importantes de n’importe quelle quantité de donnée. D’un autre coté, d’avoir la précision et la visualisation nécessaires pour prendre les bonnes décisions et améliorer la performance.

big-data-statista/jdn

 

Le Big Data et la cybersécurité

Le rapport entre le Big data et la cybersécurité crée beaucoup de divergences. Entre ceux qui estiment que le big data augmente les risques de cybersécurité et ceux qui considèrent qu’il permet de détecter plus rapidement les risques de sécurité.

L’association du Big Data et d’autres technologies issues de la data science comme le machine learning ou l’intelligence artificielle pourrait être d’un grand apport pour les problématiques de sécurité. Par exemple, cela permettrait de mettre en place des analyses prédictives susceptibles de repérer les brèches sécuritaires et les vecteurs d’attaques, et de se préparer en conséquence.

D’un autre coté, le traitement d’un volume aussi important de données ne représente pas une opportunité uniquement pour les entreprises mais également pour les cybercriminels. Ces derniers voient le Big Data comme une proie qui pourrait rapporter gros. De ce fait le nombre de cyberattaques se voit multiplié. Le Big Data complexifie également la gestion des données personnelles et le respect des préceptes RGPD.

Pour conclure

Le Big Data comme toute nouvelle technologie, offre des opportunités mais crée des problématiques. Cela concerne les différents aspects de la vie de l’entreprise. Pour pouvoir tirer profit de cette technologie, l’entreprise devra trouver un équilibre entre l’automatisation et le maintien de l’aspect humain. Elle devra également faire la part des choses entre les avantages que pourrait apporter le big data et les risques qu’il engendre.