La CMDB, un outil d’aide à la décision sur les solutions applicatives ?

Le catalogue de services, noyau central de la DSI ?
16 décembre 2021
Comment définir un catalogue de services ?
20 janvier 2022

ITIL (Information Technology Infrastructure Library) est un cadre conçu pour normaliser la fourniture des services informatiques. Il donne les bonnes pratiques pour les gérer et les maintenir sur leur cycle de vie global.

Ce cadre permet d’accroître l’efficacité et de mettre en place des instances d’amélioration continue. Pour faciliter cette amélioration, les organisations doivent s’appuyer sur des mécanismes et des outils capables de changer et d’évoluer au fil du temps.

Ces outils doivent refléter la situation des systèmes en temps réel.

La CMDB, synonyme de maîtrise ?

 

ITIL 4 recommande de mettre en place une base de données de gestion des configurations (CMDB). Cette dernière stocke tous les éléments de configuration (CI) tout au long de leur cycle de vie et leurs relations au sein de l’infrastructure informatique d’une organisation.

Ces éléments de configuration peuvent être des éléments matériels comme des serveurs et des ordinateurs. Ils jouent également le rôle de solutions applicatives ou encore des processus métiers.

Les informations relatives à ces éléments, leurs relations et leurs dépendances doivent être gérées et mises à jour.

 

Cette CMDB offre un référentiel de données unique pour ces éléments ce qui permet de gérer les besoins et les stocks de matériels. De connaître par exemple le nombre d’installations d’un applicatif, ou encore le nombre de licences d’un logiciel dont l’organisation a besoin. Cela permet d’avoir une plus grande transparence et une meilleure visibilité pour garantir une stabilité des services.

Elle offre également la possibilité de réaliser des analyses d’impacts qui donnent des estimations de manière plus précise sur les risques, cela étant essentiel notamment pour la gestion des changements. Enfin, elle permet d’être plus réactif en cas d’incident et pouvoir identifier rapidement ses causes et ses conséquences.

La CMDB pour mieux comprendre son parc applicatif

Au-delà des intérêts cités précédemment, la construction d’une CMDB avec des CI tenus à jour permet d’analyser la pertinence des solutions applicatives proposées. En effet, une CMDB qui contient les dates des dernières mises à jour de l’applicatif, ses propriétaires, ses utilisateurs, son coût et sa criticité permet d’avoir les éléments essentiels pour comprendre la solution applicative.

La CMDB met en relation les incidents, les demandes et les problèmes avec les solutions applicatives correspondantes. Il propose une vue assez transparente sur la qualité de fonctionnement de l’applicatif et la satisfaction des utilisateurs.

De plus, la CMDB met également en relation les processus métiers et les solutions applicatives correspondantes. On obtient ainsi premier niveau d’analyse et une meilleure visibilité sur la couverture fonctionnelle assurée par chaque solution.

Enfin, ces données de la CMDB aide à concevoir une cartographie qui assure une vue globale du parc applicatif. Elle permet également de contrôler sa pertinence et sa fiabilité.

Pour conclure…

La CMDB peut être un vrai outil d’aide à la décision sur la partie applicative.

Elle met à disposition toutes les informations nécessaires qui assurent la compréhension du ressenti des utilisateurs.

Cela permet d’identifier leurs besoins par rapport aux solutions proposées et de maîtriser l’évolution des SI.

gdpr-image
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site internet, vous autorisez notre Politique de Gestion des Données Personnelles.
En savoir davantage