La Robotic Process Automation, une main d’œuvre virtuelle ?

LPB Conseil - Cybersécurtié Hacker
Les failles de l’utilisateur et comment les hackers en profitent
25 janvier 2021
LPB-Conseil_Ransomware
Comment se protéger des ransomwares ?
11 mai 2021
LPB Conseil - La Robotic Process Automation, une main d’œuvre virtuelle ?La Robotic Process Automation, une main d’œuvre virtuelle ?

Les nouvelles technologies sont devenues un élément central de compétitivité, que ce soit les grandes, les moyennes ou les petites entreprises, toutes sont à l’affut des nouvelles vagues d’innovation. Ces technologies offrent aux entreprises de nouvelle façon de travailler, de communiquer et d’imaginer leurs business, car elles ont un impact fort sur les processus, l’organisation du travail ainsi que sur la relation avec les clients.

De l’intelligence artificielle à la blockchain en passant par la l’IoT, les entreprises essayent de s’approprier ces nouvelles technologies et de les exploiter au mieux pour atteindre leurs objectifs stratégiques. Nous allons découvrir dans ce qui suit l’une de ces nouvelles technologies qui est la RPA pour voir ce que pourrait apporter cette dernière notamment pour les petites et moyennes entreprises.

Qu’est-ce que la RPA ?

Entre toutes les technologies émergentes portant sur la digitalisation et l’amélioration des processus et des organisations, la RPA est sans aucun doute l’une des plus prometteuse et celle qui permet d’avoir les résultats les plus tangibles dans un laps de temps très court.

La Robotic process automation permet de lire, saisir, interpréter et interagir avec les différentes applications informatiques afin de pouvoir réaliser la manipulation des données, le traitement de transactions ou encore la communication entre plusieurs systèmes d’information, cela se fait grâce à des logiciel que l’on appelle des « bots ».

Ces bots peuvent être considérés comme une main d’œuvre numérique et virtuelle qui permet de réaliser certaines tâches aussi bien ou mieux que la ressource humaine classique : pas d’erreur dans la répétition, parallélisation, , etc.

Les outils RPA sont donc très adaptés aux processus ayant des interactions répétables et prévisibles avec les applications informatiques. Ils peuvent améliorer l’efficacité de ces processus et l’efficacité des services sans modifier les systèmes sous-jacents.

Quelles sont les applications de la RPA ?

La RPA peut être utilisée dans différents services et sur différents sujets, de la problématique la plus simple qui consisterait à copier des données d’une source, les convertir et les coller dans un autre système, à des problématique beaucoup plus complexes.

Pour illustrer cela, nous pouvons prendre l’exemple d’une entreprise de retail. Cette dernière a pour but de récupérer un produit de chez un fournisseur, de le vendre et le livrer à un client, mais pour se faire,  il faut passer par plusieurs étapes où il faut manipuler différents systèmes que ce soit dans la prise de commande, la gestion des stocks ou encore la facturation, Dans ce cas de figure la RPA permettrait d’assurer à l’entreprise la saisie des données d’un système l’autre, la cohérence et l’intégrité des données et l’optimisation du temps nécessaire pour faire ces traitements tout en libérant du temps aux employés.

Un autre exemple de processus où la RPA pourrait être utilisée, c’est le traitement de la paie des employés d’une entreprise. La RPA permettrait de valider les feuilles de temps des employés, de valider l’exactitude de leurs données à travers les différents systèmes, de gérer les avantages sociaux et d’effectuer des virements, c’est-à-dire qu’elle pourrait automatiser le processus de bout en bout et libérer du temps pour les responsables des ressources humaines afin de gérer des activités à plus forte valeur ajoutée.

Quel est le secret de la RPA ?

La RPA attire de plus en plus d’entreprises notamment les PME, derrière cet engouement se cachent plusieurs raisons liées principalement aux aspects financiers et aux aspects de souplesse opérationnelle, car en adoptant la RPA les entreprises peuvent :

  • Améliorer l’organisation du travail : l’adoption de la RPA permet l’amélioration des conditions de travail et l’implication des équipes opérationnelles en les déchargeant des tâches répétitives et lourdes, ce qui permet d’améliorer les processus en termes d’efficacité et efficience, d’éliminer les goulots d’étranglement et les surcharges de travail et d’améliorer la performance de l’entreprise en général.
  • Générer des économies : Comme la RPA représente une main d’œuvre qui fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, l’entreprise peut faire une économie de dépenses et une réallocation du budget sur d’autres postes grâce aux gains tirés de la réduction des coûts opérationnels.  
  • Améliorer la qualité et la sécurité de l’information : La RPA permet de fiabiliser l’information en minimisant les risques opérationnels comme les risques liés à la saisie et permet d’avoir une meilleure traçabilité de l’information.
  • Simplifier les systèmes d’information : Une solution de RPA vient compléter, et non remplacer, les systèmes existants. La robotic process automation étant capable d’accéder et d’interagir avec différents systèmes et de traiter des données provenant de sources diverses et variées, tels que les bases de données, les ERP et les sources externes, la réingénierie des anciens processus est simplifiée.

Pour conclure

Nous pouvons dire que la RPA comme toutes les nouvelles technologies offre aux entreprises la possibilité de se réinventer et de se moderniser, l’atout majeure de cette technologie par rapport aux autres est la possibilité d’avoir un retour sur investissement rapide et la possibilité de la faire évoluer avec les besoins de l’entreprise pour augmenter la capacité et la flexibilité dans l’exécution des processus sans avoir à mettre de grands moyens infrastructurels.